French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Spanish
-A A +A

Le 15 mars 1944 : le programme du Conseil national de la Résistance voyait le jour

Créé au début de l'année 1943 et réuni pour la première fois sous l’égide de Jean Moulin le 27 mai 1943 rue du Four à Paris, le Conseil national de la résistance (CNR) regroupe différentes organisations de la Résistance afin de faire reconnaître le général de Gaulle comme le seul chef légitime de la Résistance française et de préparer un futur gouvernement pour gouverner la France libérée.

Parmi les seize participants de cette réunion plénière se trouvent huit responsables des principaux mouvements de la Résistance, six représentants des partis politiques et deux membres des syndicats CFTC et CGT. Entre les communistes, les socialistes et la droite, les discussions ne sont pas toujours simples. Cependant de leurs échanges va naître l’idée d’un programme commun à tous pour la France d’après-guerre et celle de la reconstruction.


 

Moins d’un an après, le 15 mars 1944, le CNR scelle son unité par l'adoption à l’unanimité du « Programme d'action de la Résistance » intitulé « Les Jours heureux ».

Ce texte d’une dizaine de pages est établi en deux temps. La première partie concerne l’organisation de la résistance intérieure et prévoit un plan d’actions à mettre en œuvre contre l’occupant. Un gouvernement provisoire, placé sous l’autorité du général de Gaulle doit ainsi être créé afin de garantir le retour de la République et l’unité du pays. La deuxième partie porte sur l’organisation de la France libérée. A côté du rétablissement des libertés, de nombreuses réformes économiques et sociales sont prévues dont l’instauration de la Sécurité sociale et des retraites ainsi qu’une nationalisation des banques, des assurances et des ressources énergétiques (naissance d’EDF et GDF).

Mis en place entre 1944 et 1946, malgré la disparition rapide du CNR, ce vaste programme va façonner la France pour les années à venir et constituer un nouveau modèle social.

Partager cette page

Facebook Twitter Twitter