French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Spanish
-A A +A

Décès de Daniel Cordier

Daniel Cordier, ancien secrétaire de Jean Moulin et avant-dernier Compagnion de la Libération, est décédé vendredi 20 novembre à l'âge de 100 ans.

Né à Bordeaux dans une famille catholique et royaliste, il rejoint le général de Gaulle à Londres dès le mois de juin 1940 où il devient membre du Bureau Central de Renseignements et d'Action (BCRA), les services secrets de la France libre. 

C'est à l'été 1942 qu'il rencontre à Lyon Rex, alias Jean Moulin, et devient son secrétaire. Pendant onze mois, il est l'un de ses proches collaborateurs et l'aide dans la difficile tâche d'unifier la Résistance intérieure. Après l'arrestation de Caluire, il continue son action auprès de son successeur, Claude Bouchinet-Serreulles. Traqué par la Gestapo, il fuit en Espagne avant de rejoindre Londres en mai 1944.

Fait Compagnon de la Libération, il se consacre après-guerre à l'art contemporain, auquel l'avait initié Jean Moulin. Après avoir tourné la page de la Résistance pendant 30 ans, il publie plusieurs ouvrages pour défendre la mémoire de Jean Moulin. En 2018, il est décoré de la Grand-Croix de la Légion d'honneur par le Président de la République Emmanuel Macron.

Partager cette page

Facebook Twitter Twitter